Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

{Le chant de l'enfant ... }

     Il y a une tribu en Afrique, où la date de naissance d’un enfant est compté non pas partir du moment où il est né, ni quand il est conçu, mais depuis le jour où l’enfant a été pensé dans l’esprit de sa mère. Et quand une femme décide qu’elle va avoir un enfant, elle s’installe et se repose sous un arbre, et elle écoute jusqu’à ce qu’elle puisse entendre la chanson de l’enfant qui veut naître. Et après qu’elle a entendu la chanson de cet enfant, elle revient à l’homme qui sera le père de l’enfant et lui enseigne. Et puis, quand ils font l’amour pour concevoir physiquement l’enfant, ils chantent le chant de l’enfant, afin de l’inviter.

    Et puis, lorsque la mère est enceinte, la mère enseigne le chant de cet enfant aux sages-femmes et les femmes aînées du village, de sorte que lorsque l’enfant est né, les vieilles femmes et les gens autour de lui chantent la chanson de l’enfant pour l’accueillir. Et puis, quand l’enfant grandit, les autres villageois apprennent la chanson de l’enfant. Si l’enfant tombe, ou se fait mal, quelqu’un le ramasse et chante sa chanson. Si l’enfant fait quelque chose de merveilleux, ou passe à travers les rites de la puberté, alors, pour l’honorer, les gens du village chantent sa chanson.

    Dans la tribu, il y a une autre occasion où les villageois chantent pour l’enfant. Si, à n’importe quel moment au cours de sa vie, la personne commet un crime ou un acte social aberrant, l’individu est appelé au centre du village et les gens de la communauté forment un cercle autour de lui. Puis ils chantent sa chanson pour eux.

    La tribu reconnaît que la correction d’un comportement antisocial ne passe pas par la punition, c’est par l’amour et le rappel de l’identité. Lorsque vous reconnaissez votre propre chanson, vous n’avez pas envie ou besoin de faire quoi que ce soit qui nuirait à l’autre.
Et en va de ainsi à travers leur vie. Dans le mariage, les chansons sont chantées, ensemble. Et enfin, quand cet enfant est couché dans son lit, prêt à mourir, tous les villageois connaissent sa chanson, et ils chantent-pour la dernière fois, la chanson à cette personne.

    Vous n’avez peut-être pas grandi dans une tribu africaine qui chante votre chanson lors des transitions cruciales de la vie, mais la vie vous rappelle quand vous êtes en harmonie avec vous-même et quand vous ne l’êtes pas. Lorsque vous vous sentez bien, ce que vous faites correspond à votre chanson, et quand vous vous sentez mal, ce que vous faites ne coïncide pas avec votre chanson. En fin de compte, nous pouvons tous reconnaître notre chanson et la chanter. Vous pouvez vous sentir un peu rouillé au début, mais il suffit de garder le chant et vous trouverez votre chemin. »

Nous vous souhaitons tout simplement d'avoir trouvé votre chant ...

Ici, çà en prend plutôt bien le chemin ;)...

Nous 2

 

Partages sacrés

{Le chant de l'enfant ... }
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
S
une belle leçon de vie pour notre société, mais est ce ceux qui devraient écouter, l'entendent?<br /> la chanson lors des moments cruciales de la vie me fait penser à nos prières, rites et chansons religieuses.... mais transmettre ces valeurs aujourd'hui est devenu si difficile avec trop de distractions et influences non désirables que j'ai peur pour l'avenir.....
Répondre
S
je ne connais pas d'autre et comme ça me fait peur de sortir de ma confort zone......certes les religions ont commis de graves erreurs mais on progresse, on évolue, vers un monde meilleur.....il faut en croire, si non on peut croire en quoi?? c'est l'utopie de croire qu'il y a un terrain d'apaisement universel, mais mon âme veut en croire tellement!.....je me sens si brusquée, bousculée, je ne connais pas les mots à attribuer correctement.....quand je suis le journal....je t'embrasse fort également ma chère amie
S
Les religions ont de tous temps déchiré le Monde ... Il faudra bien parvenir à retrouver un terrain d'apaisement universel ;) Je t'embrasse fort <3